22 août 2012

QUE RESTE-T-IL DE LA CRÉDIBILITÉ DES LIBÉRAUX ?

 
Nous voulons réagir aux propos tenus par Robert Dutil au sujet de l’autoroute 73 et notamment,

· à Radio-Canada où il mentionne que « Le Parti québécois, qui a lutté contre l'autoroute de la Beauce, a perdu toute crédibilité en Beauce [...] », http://www.radio-canada.ca/sujet/elections-quebec-2012/2012/08/15/015-duel-electoral-plq-caq-beauce-sud.shtml

· Sur différentes tribunes où il mentionne que le prolongement de l’autoroute 73 n’ait été réalisé que sous la gouverne du Parti libéral.

Au contraire des propos de Monsieur Dutil, il est tout à l’honneur du Parti Québécois de s’être opposé, non pas au prolongement de l’autoroute 73, mais à l’adoption d’une loi spéciale qui sanctionne la violation de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles, de la Loi sur la justice administrative, de la Loi sur la qualité de l’environnement et de la Loi sur l’expropriation;

Faille-t-il rappeler à Monsieur Dutil que son gouvernement et ses ministères ont une responsabilité dans la protection et le respect de l’environnement, du territoire et des activités agricoles, et conséquemment, le dossier de l’autoroute 73 fournit malheureusement l’exemple d’une situation où c’est son gouvernement, prônant la Loi et l’ordre, qui a contrevenu à ses propres lois et règlements en la matière;

Faille-t-il lui rappeler que le Parti libéral, dans le dossier de l’autoroute 73, a refusé la valeur de la Loi, a refusé sa finitude, a refusé la soumission de son gouvernement au pouvoir de contrôle et de surveillance de la Cour supérieure et a refusé de reconnaître le droit des citoyens de s’adresser à la justice;

Faille-t-il lui rappeler que le prolongement de l’autoroute 73 par le tracé de référence à Beauceville, communément appelé « tracé Ouest », a été autorisé et décrété depuis trois décennies, en respect des lois environnementales, sous la gouverne de René Lévesque du Parti québécois, alors que Monsieur Dutil était maire de St-Georges;

Que le nouveau tracé proposé sous son gouvernement en 2004, le tracé Est, n’a reçu ni assentiment du B.A.P.E. ni autorisation finale et sans appel du Tribunal administratif du Québec ni même une décision légale de son Conseil des ministres de l’imposer suivant un jugement de la Cour supérieure;

Faille-t-il lui souligner que la Loi 2, adoptée par le Parti libéral, est une solution d’esquive des tribunaux, prise sous la dictée d’un groupe de pression qui a descendu dans la rue, irrité des décisions juridictionnelles défavorables et des délais inhérents de justice et c’est sans aucun fondement rationnel que le Parti libéral a violé les lois d’ordre public et général pour appliquer de façon tout à fait arbitraire ses propres vues sur le projet en cause.Huis H;

Faille-t-il lui rappeler que la soumission des gouvernants aux règles juridiques est le fondement de l’État de droit;

Faille-t-il lui rappeler qu’il est incompatible avec la prééminence du droit dans une société démocratique et avec les principes fondamentaux du droit que des citoyens ne puissent s’adresser aux tribunaux et n’obtiennent l’effectivité des décisions de justice rendues à l’encontre de l’État;

Qu’au vu de ce qui précède, n’eut été du changement de tracé par son gouvernement du Parti libéral, le prolongement de l’autoroute 73 serait non seulement déjà réalisé mais qu’en plus, il répondrait aux exigences des lois environnementales;

Faille-t-il mentionner à Monsieur Dutil également que le Parti libéral, par l’entremise du ministre Sam Hamad, s’est engagé à nous rembourser nos frais judiciaires des suites de l’adoption de la Loi 2, engagement réitéré par le ministre Pierre Moreau, et qu’à ce jour, par une offre ridicule couvrant à peine le tiers de nos frais, son gouvernement n’a pas respecté ses engagements;

Qu’enfin, dévoilons aussi que depuis l’adoption de la Loi 2, aucun certificat d’autorisation n’a été émis par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et qu’aucun décret d’expropriation n’a été pris par son Conseil des ministres;

Qu’effectivement, il est plausible de croire qu’aucun travaux ne sera réalisé sous la gouverne d’un autre parti que le Parti libéral puisqu’il s’opposera à la réalisation du prolongement de l’autoroute 73 si le nouveau parti au pouvoir, plus responsable et respectueux des lois et de nos instances démocratiques, oserait reconsidérer le tracé Ouest, traversant les terres des petits amis du Parti libéral;

Qu’aux vues de l’ensemble des éléments énoncés, Monsieur Dutil est malvenu de miner la crédibilité du Parti québécois et qu’il plaise aux citoyens de la Beauce de donner à Robert Dutil, le 4 septembre prochain, le peu de crédibilité qui lui reste encore.




Commentaire

Article des Partisans magnifiquement écrit.
 
Je dirais même plus que le libéral Dutil s'est particulièrement acharné à camoufler, contourner, minimiser, saborder, esquiver pendant 8 ans, qu'il a refusé toutes formes de discussions, de négociations, de compromis, d'entente au contraire, il a menti, tergiversé, bafoué, volé, scrappé l'environnement, le droit, la vie et la Beauce en entier....bref Dutil  est le plus parfait exemplaire du libéral type ( ...c'est pour toutes les erreurs manifestes dans ce dossier que je ne peux pas vous appeler monsieur mais juste... libéral )

Déshonneur à Dutil

Aucun commentaire:

Publier un commentaire