19 janv. 2017

AUTOROUTE 73, LES VRAIS OUBLIÉS

En raison de la grève des avocats et des notaires du gouvernement, les dossiers d'expropriation sont suspendus devant le Tribunal administratif du Québec, dont celui de Ferme Bertnor inc., tout comme notre poursuite en dommages devant la Cour supérieure. Selon les informations obtenues de citoyens de Beauceville au début de cette grève, quatre-vingt-cinq dossiers d'expropriés de l'autoroute 73 n'étaient toujours pas réglés et il y a tout lieu de croire que les négociations sont paralysées depuis.

Le 27 octobre 2016, la journaliste Madame Andréanne Huot publiait un article intitulé " Autoroute 73, de grands oubliés ", faisant référence à d'anciens politiciens ayant travaillé d'arrache-pied pour cette autoroute, qui avaient été remerciés sans être invités à l'inauguration de l'autoroute 73.

Nous, propriétaires ayant été forcés de céder nos terres, notre gagne-pain, nos maisons, n'avons reçu ni invitation, ni remerciement, ni pour certain une indemnité convenable pour leurs biens à ce jour, ni attention des journalistes.

Qui sont les grands oubliés de l'autoroute 73, je me le demande bien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire